Le Parlement Silencieux

École supérieure d’art et design de Saint-Étienne & Universitatea de Artă și Design din Cluj-Napoca 

Expérience17 mai - 23 mai 10:00 - 18:00

par Laurent VacheresseCité du design
Carrefour des expériences
3 Rue Javelin Pagnon
42000 Saint-Étienne
Étudiant.e.s
Pauline Bernichan, Leïla Bouyssou, Juliette Broussolle, Silviu Ciora, Horatiu Coman, Karina Ganea, Irina Hentea, Laura Millaud, Patricia Opincariu, Daniel Popescu, Andra Romain,  Naomie Rubiero, Mathilde Vaillant et Léopold Viviant.

Enseignement
Olimpia Bera, Sandrine Binoux, Rodolphe Dogniaux, Alexandra Mureșan, Ioan Sbarciu, Marie-Caroline Terenne. 

Soutien organisationnel
Doina Ienei et Maria Moreira.

Workshop EuroFabrique ©SBinoux

Du 17 au 23 mai, venez découvrir l'expérience EuroFabrique : le Parlement Silencieux. Un projet porté par les étudiant.e.s en design de l’École supérieure d’art et design de Saint-Étienne, France (Esadse) et de l’Universitatea de Artă și Design din Cluj-Napoca, Roumanie (UAD).


Eurofabrique

Du 8 au 11 février 2022, 400 étudiantes et étudiants d’écoles supérieures d’art françaises et européennes (art, design, cinéma, théâtre et musique) ont été invités à se réunir pour interroger et inventer des formes qui portent le continent qu’ils habitent. 
Aujourd’hui, qu’est-ce qu’être européen ?
Comment faire de l’Europe un milieu et un horizon désirables ?
Comment la connecter au reste du monde, par quels principes, liens et attachements ?
Et si l’Europe est un projet, comment le réenchanter ?

Telles étaient les questions qui étaient au cœur d’un Grand Palais Éphémère transformé en grande école européenne supérieure des arts : non seulement en fabrique, mais aussi en laboratoire et en assemblée, et spatialisé dans les 10 000 m² du Grand Palais Éphémère, comme on habite une géographie.
Pour explorer ces questions, les étudiantes et les étudiants de chaque école française présente à EuroFabrique ont travaillé en partenariat avec ceux d’une école d’art européenne qu’ils ont invité à concevoir un projet commun. Trente cinq écoles d’art françaises et européennes ont donc participé à EuroFabrique, accompagnées d’une 36e école imaginée pour l’occasion et qui a rassemblé des étudiants et des artistes en exil, en lien avec le Programme d’Aide d’Urgence aux Scientifiques et artistes en Exil, PAUSE.

Eurofabrique est un projet de la Rmn - Grand Palais, de l’École des Arts Décoratifs et l’ANdEA – Association nationale des écoles supérieures d’art, labellisé Présidence française du Conseil de l’Union européenne 2022.


Un Projet Commun

L'ambition du projet porté par l’École supérieure d’art et design de Saint-Étienne, France (Esadse) et l’Universitatea de Artă și Design din Cluj-Napoca, Roumanie (UAD) était de simuler de manière sensorielle : polyphonique ou silencieuse, - les jeux de pouvoir au sein des grandes institutions européennes.

Lors des séances de travail entre l’équipe française et roumaine, en ligne et pendant un workshop à Cluj en janvier 2022, un dispositif scénographique performatif représentant les trois grandes institutions était imaginé. A travers un jeu de construction en volume, les visiteurs peuvent ériger des concepts pour le futur de l’Union européenne.

Ici, chaque sculpture équivaut à un ensemble de concepts émis et assemblés par un individu ou un groupe. Celles-ci sont composées de différentes formes représentant une action (ralentir, prendre soin de…) ayant chacune une couleur représentant un champ d’étude (écologie, culture….).
En visitant le terrain parlementaire, l’usager est invité à observer les sculptures présentes sur place et donc à essayer de comprendre les précédents débats qui ont eu lieu dans cet espace. A l’aide d’un formulaire, il est lui-même à formuler ses idées et priorités en Europe. Ainsi, il peut décider d’assembler ses pièces à d’autres sculptures déjà présentes sur place ou choisir de démarrer un nouvel assemblage. Le terrain se veut symbolique et performatif, alors que l’usager crée sa sculpture de façon ludique, le médiateur qui l’accompagne l’incite à formuler des idées lorsqu’il assemble deux concepts ensemble. Ainsi, le constructeur se met à émettre un ensemble de valeurs et principes politiques qui lui sont propres par le biais du jeu. La parole politique est démocratisée, chaque individu se sentant légitime de donner sa voix. 

par Laurent VacheresseCité du design
Carrefour des expériences
3 Rue Javelin Pagnon
42000 Saint-Étienne
Étudiant.e.s
Pauline Bernichan, Leïla Bouyssou, Juliette Broussolle, Silviu Ciora, Horatiu Coman, Karina Ganea, Irina Hentea, Laura Millaud, Patricia Opincariu, Daniel Popescu, Andra Romain,  Naomie Rubiero, Mathilde Vaillant et Léopold Viviant.

Enseignement
Olimpia Bera, Sandrine Binoux, Rodolphe Dogniaux, Alexandra Mureșan, Ioan Sbarciu, Marie-Caroline Terenne. 

Soutien organisationnel
Doina Ienei et Maria Moreira.


Carte complète

⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.