Cyberwitches ritual, Lucile Olympe Haute, 2017 © Lucile Olympe Haute

Le cercle des cybersorcières / Cyberwitches Coven

Exposition14 mai - 4 juin

par Julie GuyonLes Limbes
7 rue Henri Barbusse
42000 Saint-Étienne
ArtisteLucile Olympe Haute

Horaires
Mercredi au vendredi, 15h00 - 18h30
Samedi, 14h00 - 18h00

Informations
leslimbes.com

Vernissage : samedi 14 mai 16h

Les cybersorcières se réunissent pour revendiquer des parentés vis-à-vis des espèces compagnes, des aliens familières, de l’humus et des bactéries, pour inventer des façons de vivre avec les vivant·es. Vous êtes invité·es à prendre place dans le cercle en tant que cyborg symbiotique...

Les cybersorcières se réunissent pour revendiquer des parentés vis-à-vis des espèces compagnes, des aliens familières, de l’humus et des bactéries, pour inventer des façons de vivre avec les vivant·es. Vous êtes invité·es à prendre place dans le cercle en tant que cyborg symbiotique : avec les communautés de bactéries qui peuplent vos biotopes et avec les prothèses et extensions numériques qui participent de vos identités sociales.

Cité dans le New York Times, le Manifeste des Cybersorcières invite à penser ensemble spiritualité, technologie et politique — terme qu’il s’agit d’entendre ici comme art de vivre ensemble, y compris, à l’ère de l’Anthropocène, avec les vivants non humains et issus des autres règnes (animal, certes, et végétal, bactériel, fongique). Il s’agit de prendre conscience et de rencontrer les vies qui nous entourent, de s’engager dans une politique des interdépendances, sans ignorer les aspects technologiques intriqués à nos modalités d’être : nos extensions numériques comme organes qui étendent nos corps et structurent notre rapport au monde.

L’exposition réunit différents artefacts parmi lesquels : vidéo, installation, chaudron, gong, Terre Commune (installée aux Limbes depuis Beltane 2021), papier peint et autres objets graphiques composé en web to print, culture de kombucha — une symbiose de bactéries et de levures produisant une boisson aux propriétés probiotiques ainsi qu’un biofilm — et échantillons de cellulose de kombucha cultivée à Unîmes

–> Vernissage le samedi 14 mai : activation / performance / rencontre de 16h à 20h 
–> Décrochage le samedi 4 juin : activation / performance / rencontre de 16h à 20h

Et aussi : Cybersorcières, atelier web-to-print et risographie
Il s’agira ici de faire circuler des textes et extraits de textes cyberféministes, associant des enjeux d’encapacitation technique et de spiritualité, le tout mis immédiatement en application par les outils même choisis pour réaliser la composition graphique : libres et open sources.
> 16-17-18 mai, sur inscription, 15 places

Lire aussi Cybersorcières
Lucile Olympe Haute | Workshop web-to-print et risographie
Atelier

par Julie GuyonLes Limbes
7 rue Henri Barbusse
42000 Saint-Étienne
ArtisteLucile Olympe Haute

Horaires
Mercredi au vendredi, 15h00 - 18h30
Samedi, 14h00 - 18h00

Informations
leslimbes.com

Vernissage : samedi 14 mai 16h


Carte complète

 citedudesign.comSupports de biodiversitéItinéraire bis : nichoirs à oiseaux, hôtels à insectes, gîtes à hérissons, abris à chauves-souris

Des supports de biodiversité pour accueillir la faune sont fabriqués par les jardiniers de la ville de Saint-Étienne, ils sont conçus par l’Atelier BL119 afin de sensibiliser les citadins à la faune sauvage de la ville. Vous pouvez les découvrir lors de vos promenades urbaines...

 citedudesign.comLe Jardin Denfert : un nouveau jardin partagé au cœur de Saint-ÉtienneItinéraire bis : rencontre avec Pierre Gioia, co-fondateur de l’association la Ferme en Chantier

Initié par l’association La Ferme en Chantier et l’Établissement public d’aménagement de Saint-Étienne (Epase), le Jardin Denfert est un jardin partagé en plein cœur du quartier Châteaucreux situé au carrefour des avenues Dalgabio et Denfert Rochereau, à la place de l’ancienne...

 citedudesign.comDes manuels pour devenir politiquement créatifsLivres à partager : comment réinventer le rapport des humains aux non-humains, du vivant au non-vivant ?

Les éditions 369 publient deux nouveaux manuels qui traitent de façon pragmatique de la transition écologique et énergétique. L’occasion pour nous de mettre en lumière leur approche éditoriale engagée et antidogmatique.

 citedudesign.comRéécouter la journée d’étude De quoi la nature est-elle le nom ?Représentations de la nature dans l’art, les arts appliqués et leur critique

Après la journée d’étude ayant eu lieu en ligne, vous retrouverez ici les interventions au format podcast de cet évènement interdisciplinaire dédié aux jeunes artistes et chercheurs, porté par Marie Bouchereau (doctorante en littérature comparée, UJM, Uqam) et Delphine Hyvrier...

Tous les articles en lien
 citedudesign.com
⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.