Inspire

La recherche design est-elle un accélérateur de mutations et de progression pour les entreprises ?

Conférence17 mai 09:00 - 17:00

par Marine Fulchiron LecointeCité du design
Théâtre
3 rue Javelin Pagnon
42000 Saint-Étienne

©EDF

Inspire réunit pour la première fois les principaux acteurs de la communauté des chercheurs designers en entreprise et les acteurs de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Bien au-delà de tout enjeu strict de production ou d’usage, la recherche design a la capacité d’orienter l’exploration du champ des possibles. A travers la mise en lumière des enjeux environnementaux, sociétaux, culturels et émotionnels qui composent un milieu - quel que soit son échelle – ses résultats doivent conduire à favoriser une opérationnalisation souhaitable du futur.

Guillaume Foissac, Responsable EDF Pulse Design Initiateur et sponsor du séminaire

Présentation


Apparue historiquement comme support des activités industrielles et commerciales, l’activité de design a été longtemps centrée sur la conception de produits et de services lien avec l’innovation1. Avec la pression des enjeux environnementaux et sociaux et la reconnaissance des différentes valeurs qu’apporte la discipline, la place du design dans l’entreprises s’est renforcée et son champ d’intervention s’est considérablement élargi ces dernières décennies. Une des mutations2 les plus intéressantes concerne le développement de l’activité de la recherche design. 

Ainsi, depuis la fin des années 2000, plusieurs travaux ont été menés dans les diverses disciplines de sciences humaines et sociales à travers le prisme de la recherche partenariale et les contrats CIFRE (Conventions Industrielles de Formation par la Recherche)3 de la recherche salariée4 et surtout de la recherche-action5 qui se définit comme suit :

Une approche de recherche, à caractère social, associée à une stratégie d’intervention et qui évolue dans un contexte dynamique (…)fondée sur la conviction que la recherche et l’action peuvent être réunies. Selon sa préoccupation, la recherche-action peut avoir comme but le changement, la compréhension des pratiques, l’évaluation, la résolution de problèmes, la production de connaissances ou l’amélioration d’une situation donnée.

Barbier, 1996

La recherche-action implique donc, de la part du chercheur, la volonté de changer l’organisation et d’apprendre quelque chose de ce changement alors qu’il se produit. La recherche-action produit des connaissances pratiques, inhérentes à l'objectif de résolution d'un problème, et théoriques, puisque l'engagement du chercheur dans l'action collective le place en situation privilégiée d'observateur des pratiques.
Ainsi, il est possible d’observer aujourd’hui une évolution du positionnement de l’activité design au sein de nombreuses entreprises. Le designer initie des programmes de recherche qui permettent à l’entreprise de questionner et de renouveler jusqu’à ses propres fondations stratégiques. Ce déplacement s’effectue notamment grâce à la démonstration de la puissance du design à envisager et outiller ces transformations, ainsi qu’aux liens renforcés entre le design et le monde de la recherche académique.
Dans cette trajectoire, il est d’ores et déjà postulé que la Recherche par le Design en entreprise peut être positionnée comme un champ de recherche original et spécifique6, dont les déterminants seraient les suivants :
 
- La capacité du Design à s’autosaisir de problématiques et de sujets issus de l’observation d’émergences de la société (simultanément entendue ici comme l’entreprise et les groupes sociaux) formulée sous forme de « questions de recherche » et dont l’étude permet d’ouvrir de l’intérieur des orientations stratégiques à plus long terme pour l’entreprise

- L’accompagnement et la prise en charge du passage d’une dimension d’exploration vers une dimension d’exploitation des enseignements et résultats de la Recherche par le Design, conduisant à rendre opérant les enseignements les plus amont issus de cette démarche

- L’intégration, notamment à travers les travaux des doctorants en Cifre, de stratégies, de protocoles et de la rigueur méthodologie qualitative de la recherche issues du champ de connaissance académique et leurs adaptations aux contextes et temporalités des entreprises

- Une activité réflexive sur la pratique Design invitant à sa caractérisation continue, l’amélioration de ses effets, la constitution d’une connaissance, ainsi que la diffusion de ses enseignements plus largement vers les communautés extérieures à l’entreprise elle-même

Les objectifs de la journée


Le séminaire Inspire réunira donc les acteurs de la recherche design en entreprise et le monde académique pour dialoguer sur les enjeux entrepreneuriaux et académiques de la recherche Design. La journée s’articulera autour des déterminants définis ci-dessus et sera structurée en quatre temps :

Partie 1 : Comment permet-elle d’ouvrir de l’intérieur des orientations stratégiques à plus long terme pour l’entreprise ?

Partie 2 : Comment passer d’une dimension d’exploration à une dimension d’exploitation des résultats de la recherche design en entreprise ?

Partie 3 : Méthodes et protocole de recherche dans le contexte et la temporalité de la vie de l’entreprise, quels sont les enjeux des dispositifs Cifre ?

Partie 4 : Quelle est la valeur des ressources produites par la recherche design en entreprise pour les chercheurs académiques ?


La démarche


Inspire a constitué un Comité d’experts dont la mission est de nourrir et affiner le positionnement et la programmation de cet évènement.

Il est composé de :

Association Design en recherche
Jean-Louis Fréchin, Designer, NoDesign.net
Ioana Ocnarescu, Directrice de la recherche Strate l'école de design
Sophie Pène, Professeure à l' Université de Paris (CRI)
Dominique Sciamma, Directeur de l'APCI

Olivier Peyricot, Directeur de la Plateforme recherche de la Cité du design et directeur des contenus de la Biennale Internationale Design 2022
Guillaume Foissac, Responsable d’EDF Pulse Design 


Pré-programme complet

Les intervenants


- Marie Virginie Berbet, Design & User eXperience Manager –Catégorie Solutions Digitales – R&D Essilor
- Charles Cambianica, Decatlhon Advanced design project leader 
- Katie Cotellon, Head of Design and User Experience Saint-Gobain
- Guillaume Foissac, Responsable d’EDF Pulse Design
- Guillian Graves, Founder, designer & CEO. Agence Big Bang Project
- Raphael Menard, Président du Directoire – Arep
- Caroline Nowacki,  Principal, Strategy +Research Lead ReGeneration frogLab, frog part of Capgemini InventFrance
- Ioana Ocnarescu, Directrice de la recherche Strate l'école de design
- Sophie Pène, Professeure Université de Paris (CRI)
- Julie Sahakian, Strategic Design Lead, Researcher & Lecturer (Ph.D.) Malakoff Humanis  
- Bruno Truong, Head of Design at Y.SPOT Labs CEA
- Stéphane Vial, Professeur à l’École de design de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Titulaire de la Chaire Diament (en visioconférence)

Les animateurs des tables rondes : 

 - Liberté Living Lab
- Annie Gentes, Directrice de la Recherche CY L’école de design
- Samuel Huron, Associate Professor of Design and Information Communication Technology · Institut Mines - Télécom
- Frédérique Pain,  Directrice de l’ENSCI

Les experts concluants les tables rondes :

- Valérie Dijkstra, Directrice Performance et développement
- Jean-Louis Fréchin, Designer, NoDesign.net
- Association Design en recherche
- Stéphane Vial, Professeur à l’École de design de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Titulaire de la Chaire Diament, (à confirmer)

Les grands témoins qui formuleront une synthèse de la journée :
                       
- Sophie Pène
- Emmanuel Mahé : Directeur de la Recherche ENSAD
- Dominique Sciamma : Directeur de l’APCI
 


Appel à candidatures à destination de chercheurs en contrat Cifre


Voir l'appel à candidatures



Inscriptions au séminaire


Inscriptions en présentiel et en ligne


Séminaire organisé par la Cité du design et EDF Pulse Design de la Direction Innovation du groupe EDF, en partenariat avec Designfax


Lire aussi Design en commun : pour se préparer aux bifurcations

Idées
Lire aussi Les expositions Dépliages
Une forme d’initiation immersive et concrète au design
Article
Lire aussi Que font les designers ? 
Florian Traullé, commissaire de l’exposition Dépliages
Entretien

par Marine Fulchiron LecointeCité du design
Théâtre
3 rue Javelin Pagnon
42000 Saint-Étienne

1Landry, 1987, Kahane, 2015
2Vial, 2015
3Gillet, 2008, Collectif, 1991
4Perrin-Joly, 2010
5Rhéaume, 1982, Liu, 2005
6Findeli, 2004

Carte complète

⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.