États d’Alerte, responsabilités sociales et bouleversements écologiques

Journée d'études en arts, arts appliqués et lettres

Conférence 1 juin - 09:00

par Florent BartheCité du design
Bâtiment des Forces motrices
exposition À l’intérieur de la production
3 rue Javelin Pagnon
42000 Saint-Étienne
lecydre.space

Delphine Hyvrier, Marie Bouchereau, Jonathan Tichit, Matthieu Duperrex, Alice Desquilbet, Sara Buekens, Pierre Suchet

© Delphine Hyvrier

Comment les arts mobilisent-ils leur méthodes et moyens pour donner à voir vies humaines et santé des écosystèmes ainsi entremêlées ? Comment contribuent-ils ou peuvent-ils contribuer à une problématisation de la justice environnementale ? En quoi les contextes de production, de diffusion et de réception, mais aussi la critique, littéraire ou artistique, influent-ils sur la dimension politique de ces œuvres ?

Cette journée fait suite à la journée De quoi la nature est-elle le nom ? ayant eu lieu en ligne, dans le cadre de l’Avant-Biennale et dont vous pouvez retrouver le contenu au format podcast. Cette rencontre ayant été riche d’échanges et de débats, nous avons décidé de reconduire cette idée d’une journée rassemblant praticiens et théoriciens s’engageant dans les humanités environnementales au-delà des limites disciplinaires. Cette journée aura lieu le 1 juin 2022 dans le cadre de l’exposition À l’intérieur de la production dont le commissariat est assuré par Ernesto Oroza lors de la Biennale Internationale du Design 2022, Saint-Étienne. Elle est organisée par Marie Bouchereau, Delphine Hyvrier et Jonathan Tichit avec l’association alt.516, avec le soutien du Deep Design Lab.

Réécouter la journée d’étude : De quoi la nature est-elle le nom ?

© Delphine Hyvrier

par Florent BartheCité du design
Bâtiment des Forces motrices
exposition À l’intérieur de la production
3 rue Javelin Pagnon
42000 Saint-Étienne
lecydre.space


Carte complète

⚠️
Votre navigateur est obsolète, l’affichage des contenus n’est pas garanti.
Veuillez effectuer une mise à jour.