Vivez le design

La Platine, terrain d'expérience

Les Labos, Biennale internationale design 2015 © Pierre Grasset

Un jeu de piste, des ateliers ludiques et sensoriels, des escapes games... La Platine se transforme en lieu d'expérimentation du design.


Pour la première fois, dans le cadre de la Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2019, le visiteur va pouvoir vivre le design. Dans la Platine, le bâtiment d'entrée des expositions à la Cité du design, toute personne intéressée - des enfants à leurs grands-parents - va pouvoir essayer le processus de design dans son ensemble grâce à un parcours de découverte sous forme de jeu de piste, d'ateliers autour des matériaux, des escape games (espaces d'immersion) et dans un espace d'expérimentation.

Créer un objet - un packaging (emballage), un espace, un service ou une organisation - répondant à un besoin, tout en respectant l'environnement et notre vie future, voici la tâche complexe du designer ! Dans l'espace d'expérimentation, les équipes de la Cité proposent au visiteur d'endosser le costume du designer pour réaliser un projet de design, afin d'en comprendre les bénéfices.

Lorsque le visiteur entre dans cet espace, il découvre trois parties :
  • L'observation, avec la Détricoteuse qui révèle le processus du design par la déconstruction d'un produit ou d'un service.
  • L'idéation, avec ses Ateliers Ouverts qui invitent à faire émerger des projets collaboratifs.
  • L'expérience utilisateur, avec Les Labos®,dans lequel les entreprises présentent de nouveaux services ou produits.

Ces trois parties représentent les trois temps du processus de design.

Tout projet débute par l'observation des pratiques des usagers ou des consommateurs. Il faut, en effet, d'abord connaître l'existant pour mieux cerner la question à traiter. De nombreuses idées se cachent derrière les pratiques de chacun au quotidien et les regarder avec attention permet de les dévoiler. C'est ainsi que les designers peuvent déceler des signaux faibles qui vont conduire à des innovations. Les détournements d'objets ou de services sont souvent à l'origine de nouveaux produits : vous savez, le paquet de pâte fermé grâce à une pince à linge ou le film étirable de cuisine pour immobiliser un membre en cas d'entorse... Ainsi, chacun d'entre nous est porteur d'idées et de créativité.
Grâce à la Détricoteuse, une scénographie qui présente le processus de création, chacun pourra découvrir les secrets de fabrication d'une dizaine d'objets produits sur le territoire - d'une paire de raquette à neige à un casque audio.
 
Après l'observation, vient la production d'idées et leur mise en forme par les designers.  Grâce à des scénarios d'usage (une histoire, un dessin animé, un petit film, etc.), ces derniers peuvent construire des maquettes ou des prototypes des produits ou services imaginés. C'est dans l'espace « idéation », que le visiteur peut participer à cette deuxième étape du processus de design avec les ateliers de co-création.
Pendant toute la Biennale, les ateliers ouverts associent des professionnels (entrepreneurs, experts, designers...) et des visiteurs pour travailler successivement sur cinq thèmes : la ville (première semaine de la Biennale), de l'environnement (deuxième semaine), de la mobilité (troisième semaine), de la santé (quatrième semaine) et de l'habitat (dernière semaine).
À vous de vous inscrire gratuitement sur place, dans la Platine, pour participer suivant vos centres d'intérêts. Les mardis, mercredis et jeudis vous pourrez « travailler » directement avec des professionnels quand les vendredis, samedis et dimanches, vous pourrez réagir aux scénarios imaginés pendant la semaine et partager vos nouvelles idées.  
 
Enfin, l'espace « expérience utilisateur » permet aux visiteurs de réagir et d'interagir avec des entreprises à partir de prototypes déjà réalisés. En échangeant avec le consommateur final, l'entreprise comprend les besoins et envies des usagers et peut adapter son produit.

Le visiteur aura ainsi parcouru un processus complet de design. Cette démarche peut être renouvelée plusieurs fois, pour chercher de nouvelles idées, pour modifier ou améliorer encore le prototype, jusqu'à parvenir au résultat escompté avec un produit ou service prêt pour la mise sur le marché.

Cette innovation dite « par les usages », quand l'usager ou le consommateur est impliqué tout au long du processus, est de plus en plus utilisée. Pour développer un produit dans le domaine médical, par exemple, il est important d'impliquer le patient, les aidants, le pharmacien, le médecin traitant, l'infirmière, le fabriquant de dispositif médical, les mutuelles de santé, etc. Toutes les personnes qui sont concernées par le produit.

Et pendant toute la Biennale, au kiosque, dans la boutique, des designers vendent et présentent leurs réalisations. À vous les exclusivités et les produits en primeurs !

Isabelle Vérilhac

En lien

Plastic fantastic

Ode à une matière honnie

Dans l'exposition Matières à curiosité, faites tourner les matières et percez leurs secrets. Zoom sur le plastique. ...

Expérience

Expérimenter le design

La Platine se fait lieu d’exploration

Laboratoire vivant (Living Lab) de la Cité du design, la Platine se transforme pendant un mois en un lieu de rencontres,...

La lettre de la Cité

Inscrivez-vous pour recevoir l’actualité du design vue de Saint-Étienne


S'inscrire
Suivez-nous sur