C'est design, ça ?

Un autel pour les morts

 Vivid Altar, « L'autel » , 2017, Camille Charmey. Contreplaqué, plexiglas, LEDs, socle pierre. © Camille Charmey
Quel rapport entre le design et la mort ? Pour rendre notre fin plus belle, les designers s'intéressent de plus près aux liens que nous entretenons avec nos défunts.
Comment rendre hommage à nos disparus quand aller au cimetière est toujours plus compliqué ? La designer Camille Charmey a imaginé un autel domestique pour ces familles qui vivent dans les mégalopoles chinoises, de plus en plus éloignées des lieux d'inhumation. Conservé dans la demeure de la famille la petite boîte Vivid Altar permet de se recueillir dans l'intimité, de perpétuer la mémoire des défunts et les rituels du deuil. A l'intérieur, une petite lampe rappelle l'être cher.
Du berceau au tombeau, tout (ou presque), peut-être affaire de design !
Sylvie Sauvignet

A découvrir dans l'exposition Stefania.

En lien

Du plastique précieux

Polyéthylène, polypropylène, polystyrène.... Le plastique c'était pratique, fantastique et jetable. Puis c'est devenu...

Les roues de la fortune

Il était une fois Izzy et Ailbhe Keane, deux soeurs irlandaises. Izzy est en fauteuil roulant depuis sa naissance. Pour que le...

Exposition

Stefania

À quoi ressemblera la ville demain ? Comment transformer cette ville pour en faire un terrain d'entente et créer une...

La lettre de la Cité

Inscrivez-vous pour recevoir l’actualité de l’art du design vue de Saint-Etienne


S'inscrire
Suivez-nous sur