Exposition

The Past and the Future are Present

Alexandra Daisy Ginsberg, Resurrecting the Sublime, 2018-2019. Hibiscadelphus wilderianus, travail de Christina Agapakis. © Photographie : Grace Chuang/ Copyright : Grace Chuang, Gray Herbarium of Harvard University

L'exposition présente en exclusivité deux projets expérimentaux d'Alexandra Daisy Ginsberg examinant le passé et les possibles futurs de la végétation, attirant ainsi notre attention sur les problématiques environnementales au coeur du discours social.



Les deux conceptions de The Past and the Future are Present - des paysages perdus ressuscités face à des visions du futur - rendent compte à la fois du poids et de l'importance de ces deux temporalités sur nos actions au quotidien, offrant ainsi un aperçu de ce que le monde était, ce que le monde est et ce que le monde pourrait être.

À l'initiative de Lisa White, l'exposition présente en exclusivité deux projets expérimentaux d'Alexandra Daisy Ginsberg examinant le passé et les possibles futurs de la végétation, attirant ainsi notre attention sur les problématiques environnementales au coeur du discours social. Les deux conceptions de The Past and the Future are Present - des paysages perdus ressuscités face à des visions du futur - rendent compte à la fois du poids et de l'importance de ces deux temporalités sur nos actions au quotidien, offrant ainsi un aperçu de ce que le monde était, ce que le monde est et ce que le monde pourrait être.

Resurrecting the Sublime offre une expérience immersive de redécouverte du parfum d'une plante disparue, mettant en évidence la perte des relations entre végétation et humain. Le projet, né d'une collaboration entre Christina Agapakis, Alexandra Daisy Ginsberg et Sissel Tolaas, avec le soutien de IFF Inc. et Ginko Bioworks Inc, ressuscite le passé et donne un aperçu des conséquences de l'action de l'humain sur son environnement.

Peut-on imaginer la colonisation de Mars par d'autres formes de vie que l'humain, non pas pour le bénéfice de ce dernier mais pour observer le développement de vies différent de celui sur notre planète ? The Wilding of Mars permet de se projeter dans le futur, en excluant l'humain du centre de la réflexion et en replaçant la nature en élément central de la pensée prospective.



Alexandra Daisy Ginsberg



Dr. Alexandra Daisy Ginsberg, artiste britannique, croise les disciplines et les médias pour explorer les valeurs humaines qui façonnent le design, la science, la technologie et la nature. À travers des installations, des fictions, des écrits et des projets de conservation, elle examine les relations entre l'Homme, ses productions et la nature. Elle entreprend depuis de nombreuses années des projets mêlant design et biologie synthétique, repoussant ainsi les limites du design et de la science. Elle collabore notamment avec des scientifiques, des ingénieurs, des artistes, des designers, des historiens, des spécialistes des sciences sociales et des conservateurs du patrimoine.
Commissariat

Alexandra Daisy Ginsberg

Scénographie

Alexandra Daisy Ginsberg