Conférence

Penser un terrain d’entente

Le 11 avril, la biennale accueille des chercheurs pour une journée de conférences-débat autour de la place de l'homme dans un monde dont il est désormais la première force transformatrice (ère de l'anthropocène) et sur les possibilités de s'entendre (entre humains, avec la nature...) De Cynthia Fleury, enseignante-chercheur en philosophie politique et psychanalyste, à François Jullien, philosophe, helléniste et sinologue, et Michel Lussault, géographe et directeur de l'École Urbaine de Lyon, une dizaine d'entre eux interviendrons à la Manufacture.


Cynthia Fleury abordera le lien entre philosophie et design, entre dessein et dessin.

François Jullien s'intéressera à l'esthétique classique chinoise dans un vis-à-vis avec l'esthétique européenne.

Michel Lussault interviendra sur le design et l'anthropocène, l'ère de l'impact de l'homme sur son environnement.
François Jullien, philosophe et sinologue, titulaire de la chaire sur l'altérité, s'intéressera à l'esthétique classique chinoise dans un vis-à-vis avec l'esthétique européenne. © CC-Photographie Chun-Yi Chang
Cynthia Fleury, créatrice de la chaire de philosophie à l'hôpital et titulaire de la chaire Humanité et santé au Cnam (Conservatoire national des arts et métiers) abordera le lien entre philosophie et design, entre dessein et dessin. © C. Hélie
Michel Lussault, directeur de l'École Urbaine de Lyon, interviendra sur le design et l'anthropocène, l'ère de l'impact de l'homme sur son environnement. © A. Di Crollalanza