Vous êtes sur le portail de la
Biennale Internationale Design Saint-Etienne

Fr
En

Titre Biennale 2017



Working Promesse,

les mutations du travail

9 mars 2017 - 9 avril 2017

La Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2017 présentera un état des lieux et une grande expérimentation, un laboratoire géant, intitulé Working Promesse autour des mutations du travail.

Le travail est l’une des préoccupations majeures de notre société. Il est pour tous à la fois rémunérateur et statutaire, il est une promesse d’émancipation et d’avenir. Rejeton du rêve du plein-emploi généralisé, il est au coeur des attentions politiques et économiques, mais au début de ce XXIe siècle, il est en pleine mutation.

Du travail numérique (digital labor), aux économies du partage (share), le monde du travail se reconfigure, inventant de nouvelles organisations, de nouveaux services, mais aussi de nouvelles souffrances, de nouveaux espoirs. Les designers, les entreprises et le territoire stéphanois se mobiliseront en 2017 autour de cette thématique pour confronter regards, idéologies, innovations et désirs. Et c’est avec la participation du public que nous travaillerons à cette promesse.

Au coeur de la question des mutations du travail, la Biennale répondra aux trois thématiques ci-dessous :
  • - Digital Labor (ou travail numérique) La confrontation des outils numériques avec les crises – écologiques, économiques, terroristes qui agitent successivement nos organisations sociales, entraîne de multiples bouleversements de nos sociétés.
  • - Share utopie ? (ou l’utopie du partage) Le travail est un espace exceptionnel d’inventions techniques et organisationnelles exploitant toute une partie de l’humanité, entre souffrance et espoir. Mais il est aussi un révélateur de capacités productives hors normes qui fascinent, déroutent, absorbent nos imaginaires. Du design d’un service de partage à la participation active dans des collectifs citoyens, les designers prennent des positions idéologiques qui vont participer durablement à l’élaboration de notre environnement.
  • - Existences futures Les questions qui vont agiter la Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2017 seront l’occasion d’explorer les formes expérimentales du travail à travers ses nouveaux outils de production mais aussi ses dimensions fictionnelles et futuristes : travaillerons-nous encore ? À quels rythmes ? Seuls ou collectivement, en réseaux ou en atomes ? Serons-nous surveillés ? Quelle sera notre valeur ? Y aurait-il des ségrégations de genre, de races, de compétences ? Que résoudra la technique ? Qui s’en emparera ? Qu’est-ce qu’on y gagnera ? Comment le vivrons-nous ? Le design est lui aussi en mutation : de l’objet au service, de la dimension urbaine à la dimension sociale, les échelles d’intervention du design se sont démultipliées. C’est pour ces raisons que le design peut interroger légitimement les mutations du travail. Working Promesse, sera l’occasion de questionner par le design, nos modes de vie futurs.

Retrouvez la Biennale

Facebook

Suivez nous et devenez Fan de la page facebook de l'évènement !

image invitant à allez sur la page facebook de l'évènement biennale



Des outils à votre service :
#biennaledesign17
Suivez la Biennale sur twitter
Suivez la Biennale sur instagram
Suivez la Biennale sur pinterest
La Biennale Internationale Design Saint-Étienne fêtera sa 10e édition pendant un mois, du 9 mars au 9 avril 2017. La direction scientifique est confiée au pôle recherche de la Cité du design sous la direction d'Olivier Peyricot.

Pour cette 10e édition la Biennale s'interrogera sur les mutations du travail.

Le travail est l'une des préoccupations majeures de notre société, il était jusqu'à présent rémunérateur et statutaire. Les formes traditionnelles de salariat semblent évoluer au point de disparaître partiellement ou de se transformer radicalement avec l'apparition d'un tout-numérique. La culture-travail est infusée dans toutes les strates de notre société, organisant espaces de vie et relations sociales.

Ces mutations s'opèrent alors que les crises économiques, sociales et environnementales remettent en cause une partie de nos modes de vie et de nos organisations. L'analyse du travail est le terrain propice à la ré-interrogation impérative du rapport de l'homme à la nature, et à la production des objets - outils, dispositifs - dont le design s'empare avec une grande inventivité, tout en se redéfinissant.

L'apparition de nouveaux modèles économiques, liés aux innovations majeures des technologies de communication en particulier, confronte l'entreprise classique à sa forme même : que sera l'entreprise du futur ? Quels seront les métiers et les savoir-faire de demain ? Quelles nouvelles formes de collaboration entre employés et employeurs ? Quelles propositions d'existence pour l'individu ? D'autres formes d'organisation sontelles possibles : co-working, partage, groupe, projet, indépendance ? Quels seront les impacts économiques du numérique et du collaboratif avec la gratuité, l'open source, le communautaire, etc. ? Quels objets accompagnent l'évolution des métiers et des savoir-faire ? En quoi cette nouvelle relation au travail questionne le design dans sa production de formes, d'espaces ou de services ? Quelles sont les alternatives et les propositions du design de la société post-industrielle ?

Retrouvez la Biennale

Facebook

Suivez nous et devenez Fan de la page facebook de l'évènement !

image invitant à allez sur la page facebook de l'évènement biennale



La Biennale 2017 s'installe au coeur de cette mutation. Elle sera l'occasion de dresser un bilan approfondi, d'ouvrir des perspectives alternatives, spéculatives et créatives à travers le regard singulier que porte le design sur ce changement de société. Elle se constituera en vaste champ d'expérimentation sur le territoire de Saint-Étienne, sur lequel l'empreinte industrielle est encore très prégnante : comment un tel territoire peut-il être en synergie avec ces nouvelles formes d'activités et même créer de façon pérenne de nouvelles infrastructures capables d'accueillir ces évolutions ?


Contact





Voir le communiqué de presse

Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2015


La thématique



Les Sens du beau
La neuvième édition de la Biennale Internationale Design Saint-Étienne, qui se tiendra pendant un mois du 12 mars au 12 avril 2015, interrogera l’importance des formes et les sens que celles-ci donnent aux fonctions, aux usages ou à la qualité de vie. Quelles valeurs sont véhiculées par l’esthétique ? Pour quelles intentions, pour quels desseins ? Que disent les formes produites sur les modes de vie, les usages et les pratiques d’une société ? Que murmurent-elles sur l’état du
monde ?

À une époque où la production industrielle s’est encore plus largement mondialisée, comment s’accorde le besoin d’identité de chacun avec les signes de plus en plus homogènes produits par le design ? Cette discipline peut-elle libérer le désir et l’identité pour les porter vers d’autres ambitions ? Comment concilier ces identités avec celles produites par les marques ? Quelle part le design prend-il en charge dans l’expérience esthétique de l’humanité ? Comment cultiver la pluralité des formes et des expériences ?

La Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2015 donnera à voir à tous ses publics (designers, entreprises, étudiants, scolaires, grand public), des objets, des services, des équipements, des environnements qui proposent une expérience sensible. L’enjeu de cette Biennale est de montrer que d’autres voies sont possibles que celles monotones et répétitives produites par la globalisation : ce sera l’intention des commissaires et scénographes que de faire découvrir et ressentir ce que le geste esthétique peut offrir.

La Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2015 déploiera, pendant un mois, plus de 60 évènements et expositions sur tout le territoire de Saint-Etienne Métropole ainsi que des résonnances sur le Pôle métropolitain. C’est un évènement produit par la Cité du design, soutenue par la ville de Saint-Étienne, Saint-Étienne Métropole, la Région Rhône-Alpes et le ministère de la Culture et de la Communication.





La Biennale dévoile son identité visuelle !



Pour la création de l’identité visuelle de cette 9ème édition, l’équipe de la Biennale a fait appel aux étudiants de l’École supérieure d’art et design de Saint-Étienne (ESADSE). Encadrés par deux enseignants de l’École, Denis Coueignoux et Michel Lepetitdidier, une trentaine d’étudiants ont travaillé en workshop depuis le mois d’octobre sur la thématique de la Biennale : Les Sens du beau. Les 10 propositions ont été présentées en avant-première à France Design à Milan du 8 au 13 avril 2014; 4 projets sélectionnés ont été travaillés de manière plus poussée notamment sur leurs déclinaisons sur différents supports de communication (produits dérivés compris).
logo les sens du beau la thématique de la biennale design 2015 Voir la présentation de l'identité visuelle

De la Biennale



Créée en 1998, la Biennale Internationale Design Saint-Étienne, est devenue un événement de design incontournable à l’échelle internationale, résolument ancré sur l’innovation, la prospective et la recherche par le design.

De part sa dimension internationale et son rôle catalyseur sur son territoire, la Biennale Internationale Design Saint-Étienne s’inscrit dans la démarche générale de développement par le design de la Saint-Etienne, ville créative design UNESO.

Elle est soutenue par d’importants partenaires publics (la ville de Saint-Étienne, Saint-Étienne Métropole, le Conseil Général de la Loire, la région Rhône-Alpes, le Ministère de la Culture et de la Communication) et de nombreux partenaires privés.
La Biennale Internationale Design Saint-Étienne donne la parole aux designers, aux entreprises et acteurs de l’économie, aux institutions et aux étudiants, donc à tous ceux qui élaborent les scénarii possibles de notre vie quotidienne grâce au design et dont les projets ou les réalisations constituent des propositions concrètes de modes de vie liés à nos usages actuels ou à venir.

Très différente d’un salon commercial, la Biennale Internationale Design Saint-Etienne est construite autour d’expositions et de parti-pris forts, qui valorisent la création contemporaine accessible à tous les publics dans une ambiance festive rythmée par des événements, des visites et des ateliers.

Du site portail Biennale



Le portail propose de revivre les anciennes biennales par l'intermédiaire des sites web réalisés lors des événements.
Il est la porte d'entrée de cet évènement phare et unique du design.

2015

2013

2010

2008

2006

Like

Twitte